DECOUVREZ LE PALMARES 2017 !

01 affichepalmares2017.jpg

 Quels ont été les grands gagnants du Festival de Cannes 2017 ? Aux yeux du jury présidé par Pedro Almodovar, quels sont les grands chefs d’œuvre de cette édition, et qui sont les forces vives du cinéma de demain ?

Vous retrouverez ici le palmarès complet, avec une sélection de films disponibles dans le réseau des Médiathèques Opale Sud, et qui vous permettront de retrouver quelques-uns des heureux lauréats !

02 palmares cannes 2017.jpg

Palme d'Or : "The Square" de Ruben Östlund

 03 rüben ostlund.jpg

 Prix du 70ème anniversaire : Nicole Kidman

04 nicole kidman cannes 2017.jpg

 Grand prix : "120 battements par minute" de Robin Campillo

05 120 battements.jpg

 Prix de la mise en scène : Sophia Coppola pour "Les proies"
 Prix du scènario : "Mise à mort du cerf sacré" de Yórgos Lánthimos

 Prix d'interprétation féminine : Diane Kruger dans "In the fade" de Fatih Akın

06 diane kruger.jpg

 Prix du jury : "Neyubov (Faute d’Amour)" de Kornél Zvyagintsev

 Prix d'interprétation masculine : Joaquin Phoenix pour "You Were Never Really Here" de Lynne Ramsay

07 joaquin-phoenix-cannes_2017.jpg

 Caméra d'Or : "Jeune femme" de Léonor Séraille
 Palme d'Or du court métrage : "Xiao Cheng Er Yue (Une nuit douce)" de Qiu Yang
 Mention spéciale du court métrage : "Le Plafond" de Teppo Airaksinen 


Retrouvez une sélection de films disponibles dans les médiathèques :

Festival de Cannes 2017

01 claudia-cardinale-en-majeste-sur-l-affiche-du-70eme-festival-de-cannes,M435714 - Copie.jpg

Du 17 au 28 mai se déroule le plus prestigieux des festivals de cinéma : la croisette de Cannes devient alors l’épicentre de la planète cinéma, comme depuis sa création en 1946. Ce fringant septuagénaire affiche toujours une santé insolente, à en croire l’impact médiatique qu’il soulève encore.

 02 eva herzigova cannes 2017 - Copie.jpg03 monica belluci cannes 2017-3 - Copie.jpg04 frederique bel cannes 2017 - Copie.jpg

Mais derrière le défilé de stars sur la montée des marches, derrière les tenues affolantes sur le tapis rouge, Cannes est avant tout LE rendez-vous cinéphile de l’année : réalisateurs confirmés et jeunes prodiges de la caméra y proposent des films originaux, audacieux, capables de nous faire vibrer tout en ouvrant de nouveaux horizons au septième art.

SOMMAIRE

Un jury chic et choc

Une sélection exaltante

Une Palme d'Or invisible en salle ?

Cannes et le cinéma expliqués aux enfants

Un jury chic et choc

05 jury cannes 2017-2 - Copie.jpg

Cet équilibre entre glamour et regard pointu sur le cinéma est parfaitement incarné par le jury, présidé cette année par Pedro Almodovar (« Tout sur ma mère », « Parle avec elle », « Julieta »), réalisateur espagnol capable de passer de l’extravagance la plus folle au mélodrame le plus touchant.

Pour en savoir plus sur la vision et la méthode de ce grand auteur,
vous retrouverez ici une interview datant de 2014 :

 

06 almodovar - Copie.jpg

Aux côtés d’Almodovar, le jury allie stars reconnues (Will Smith, Agnès Jaoui, Jessica Chastain) et cinéastes aussi innovateurs que complémentaires : le lyrisme échevelé de l’italien Paolo Sorrentino (« La Grande Belleza », « Youth ») y côtoie en effet le cinéma de genre sauvage du coréen Park-Chan WookOld boy », « Stoker »). Symboliquement, ces personnalités illustrent aussi la volonté de Cannes de mettre en avant les cinématographies de nombreux pays que l’on a rarement l’occasion de découvrir dans les salles françaises. Les jeunes promesses du cinéma de demain, telle la réalisatrice allemande Marian Ade, dont la comédie de mœurs « Toni Erdmann » avait électrisé la croisette l’an dernier, trouvent également leur place naturellement dans ce jury de haute volée.

Vous pouvez le retrouver dans son intégralité ici !

   07 jessica chastain cannes 2017.jpg08 agnes jaoui cannes 2017.jpg09 will smith cannes 2017.jpg

 Haut de page

Une sélection exaltante

Toutes et tous auront la lourde tâche d’extraire la crème de la crème au sein d’une programmation très alléchante. Beaucoup attendent d’emblée « Les Proies », remake d’un classique 70’s où Clint Eastwood incarnait un soldat de la Guerre de Sécession enfermé dans un pensionnat de jeunes filles affolées… Ce huis-clos électrique réunit un casting de rêve (Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Colin Farrell…), et on peut compter sur la réalisatrice Sofia Coppola (« Virgin suicides », « Lost in translation », « Marie-Antoinette »), spécialiste des univers féminins aux ambiances feutrées, pour en livrer une lecture très personnelle…

Découvrez ici la bande-annonce du film :

 

La sélection française, notoirement malchanceuse dans les palmarès cannois, s’avère cette année des plus stimulantes : peut-être pourra-elle donc conjurer le sort ! On y retrouvera notamment le « Rodin » de Jacques Doillon (« Le Petit criminel »), incarné par Vincent Lindon dans la peau du fameux sculpteur. On se souvient du discours bouleversant que l’acteur avait prononcé en recevant le prix d’interprétation masculine pour « La Loi du marché » en 2015 : un beau doublé en perspective ?

Découvrez ici la bande-annonce du film :

 

Avec « Le Redoutable », Michel Hazanavicius (« OSS 117 », « The Artist ») y confirme son virage vers un registre plus dramatique entamé avec « The Search ». Il s’attaque même cette fois à une figure tutélaire du cinéma d’auteur : Jean-Luc Godard, saisi ici entre ferveur révolutionnaire et doutes sur le cinéma engagé lors des turbulences de mai 68. 

Découvrez ici la bande-annonce du film : 

 

Au soir du palmarès, le samedi 27 mai, on espère donc un « Happy end » pour la sélection tricolore, comme l’annonce peut-être le titre du nouveau film de Michael Haneke. Le réalisateur autrichien y pose à nouveau son regard implacable sur nos contrées, et dans ce cas précis sur notre région même : cinq ans après « Amour », il réunit à nouveau Jean-Louis Trintignant et Isabelle Huppert, membres d’une famille aisée du Nord de la France confrontés soudain à la crise des migrants… Un sujet qui prête à la controverse, un auteur peu réputé pour prendre des gants, et l’explosif Mathieu Kassovitz qui s’ajoute au casting : on n’a certainement pas fini d’évoquer ce « Happy end »…

Découvrez ici un extrait du film : 

 

Vous retrouverez ici l’intégralité de la sélection officielle

Aux côtés de la sélection officielle se nichent également des sections parallèles : celles-ci sont nées pour la plupart dans les années 60-70, dans le but de bousculer une programmation officielle jugée trop conformiste et ronronnante. Parmi ces œuvres souvent plus exigeantes, mais aussi plus aventureuses et surprenantes, de belles surprises émergent chaque année. En 2017, ce sera peut-être le cas à la Quinzaine des réalisateurs de « Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc », une comédie musicale certainement très éloignée de « La la land » puisqu’elle est signée par Bruno Dumont (« P’tit quinquin », « Ma loute ») ! La section « Un certain regard », quant à elle, nous permettra entre autres de découvrir le dernier film de Laurent Cantet (« Entre les murs »), où Marina Fois vient en aide à des jeunes en insertion au sein d’un atelier d’écriture.

Retrouvez ici le programme de :

La Quinzaine des Réalisateurs

Un certain regard

La Semaine de la critique

14 jeannette-l-enfance-de-jeanne-d-arc.jpg15 atelier.jpg

Si vous souhaitez trouver une présentation synthétique du festival, n’hésitez pas à consulter l’interview du délégué général Thierry Frémaux, qui a succédé à Gilles Jacob en 2007.

16 thierry fremaux.jpg

 Haut de page

Une palme d'or invisible en salles ?

Tous les ans ou presque, Cannes déchaîne son lot de controverses, de petits et grands scandales : cette fois, la polémique est née avant même qu’aucun film n’ait été projeté ! Le 13 avril, lors de la traditionnelle conférence de presse présentant la sélection officielle, une grande première a eu lieu : on apprend que deux films, « The Meyerowitz stories » de l’américain Noah Baumbach (« Frances Ha »), avec Dustin Hoffmann, Ben Stiller, et Emma Thompson,  ainsi que « Okja » du coréen Bong-Joon ho (« Snowpiercer – le transperce-neige ») seront financés directement par Netflix.

Qu’est-ce que Netflix ? Une plate-forme vidéo de streaming américaine aux 100 millions d’abonnés, qui proposait déjà de nombreuses séries particulièrement attractives. Depuis peu, elle a décidé de s’attaquer au marché du cinéma en proposant des films en exclusivité, au grand dam des exploitants de salles américaines.

Pour en découvrir plus sur le contenu de Netflix

   17 the-meyerowitz-stories 3.jpg18 Netflix_Logo_DigitalVideo_0701.jpg19 okja.jpg

En faisant aujourd’hui une entrée fracassante et symbolique dans le temple cannois de la cinéphilie, Netflix ravive un débat de plus en plus tendu : les salles de cinéma doivent-elles rester par principe le premier lieu de diffusion d’un film ? La nouvelle a d’emblée provoqué une levée de boucliers au sein de la FNCF (Fédération Nationale des Cinémas Français) : celle-ci craint que ces deux films ne sortent beaucoup plus tard, voire jamais, sur les écrans après leur diffusion sur Netflix. Si l’un des deux films remporte la palme d’or, et en cas de succès d’audience pour la plate-forme, l’évènement peut donc faire boule de neige…

Face à une polémique qui enfle, le festival a finalement décidé qu’à partir de 2018, tous les films en sélection officielle devaient s’engager préalablement à être diffusés dans les salles françaises. L’affaire ne semble pas être close pour autant puisque le jury lui-même, lors de l’ouverture du festival, apparaissait encore très divisé sur la question…
Communiqué de presse officiel
Article de Télérama : La polémique Netflix divise le jury

Disparition programmée de l’expérience collective en salle de cinéma, ou nouvelle possibilité pour des films plus fragiles d’être diffusés à un large public ? A vous de vous forger une opinion grâce à ces deux articles :
Le Figaro : Cannes 2017: tout comprendre de l'affaire Netflix
Le Courrier International : 
Cannes 2017. Netflix et l’avenir du cinéma en débat sur la Croisette

 Haut de page

Cannes et le cinéma expliqués aux enfants

Cannes expliqué en une vidéo drôle et instructive à vos enfants, c’est ici :

1jour1actu.jpg

Afin que vos enfants puissent aller plus loin dans la découverte du cinéma, n’hésitez pas à feuilleter ces ouvrages disponibles dans nos médiathèques :

 Haut de page

Nos documents

Retrouvez dans les médiathèques les plus belles palmes d'Or de 1946 à aujourd'hui !

A découvrir